Cyprès chauve

LE CYPRES CHAUVE
Taxodium distichum
Bald Cypress

Version en fichier PDF

Origine : Sud-est des Etats-Unis et est l’emblème de la Louisiane. Particularité inhabituelle en tant que conifère : il perd ses feuilles en hiver, d’où son qualificatif de « chauve ».
Autre nom : Cyprès de Louisiane.

Floraison : Cônes mâles en hiver sous forme de bouquets de chatons jusqu’à 10-30 cm avant de libérer leur pollen au printemps. Cônes femelles jusqu’à 3 cm.

Spécificité : Dans les zones marécageuses, le cyprès chauve développe tout autour de son tronc de curieuses excroissances racinaires aériennes, appelées pneumatophores. Dressées comme des stalagmites, elles lui offrent probablement un système respiratoire particulier ou une solution d’ancrage solide dans le sol marécageux.

Clin d’oeil : Dans la tradition des peuples du Mexique, le cyprès chauve se retrouve dans un mythe du déluge biblique. Tous les individus peuplant la terre sont transformés en poisson sauf un couple appelés Coxcox et Xochiquetzal. Ils survivent grâce à un canot qu’ils ont creusé dans le tronc d’un vieux cyprès (ou d’après une autre légende, grâce à un radeau en forme de tortue). Après la décrue, Coxcox et Xochiquetzal peuvent à nouveau vivre et procréer, engendrant ainsi la race humaine actuelle.